ITA - ENG - ESP - DEU - FRA - RUS - JAP - UA - KR - PL - USA - SI

Discopathies

Le terme discopathies recouvre une série de pathologies de nature dégénérative qui touchent le disque intervertébrale et qui se rencontrent fréquemment chez le chien. Le processus dégénératif du disque peut conduire à l'extrusion ou à la protrusion du matériel discal, causant une myélopathie qui provoque des manifestations cliniques différentes selon la région touchée, les modalités et la période d'apparition. Ce sont souvent des animaux âgés de 4 à 6 ans qui en sont atteints. Bien que cette pathologie puisse toucher toutes les races canines, on constate une plus forte incidence chez les chiens de petite taille, en particulier les races «chondrodystrophiques» (basset, pékinois, shih-tzu, beagle, cocker spaniel, etc.). 

L'apparition des symptômes peut être:

• Soudaine: ils se manifestent en quelques minutes; 

• Rapide: ils se manifestent en quelques heures; 

• Progressive: ils apparaissent au bout de plusieurs jours voire plusieurs semaines.

En fonction de la symptomatologie, les syndromes neurologiques sont classés par région (cervicale, cervico-thoracique, thoraco-lombaire, lombo-sacrée et combinée) et en fonction de la gravité (classe 1: caractérisée par une douleur spinale éventuellement associée à une réticence au mouvement; classe 2: douleur spinale associée à une ataxie, une paraparésie et des déficits proprioceptifs; classe 3: douleur spinale, paraparésie déambulatoire, déficits proprioceptifs et incompétence sphinctérienne; classe 4: douleur spinale, paraplégie, incompétence sphinctérienne, absence de douleur profonde).

La thérapie peut être conservatrice ou chirurgicale selon les caractéristiques du sujet, la région de la lésion et la gravité des symptômes. Pour favoriser la rééducation, il est conseillé de soumettre l'animal à un ou plusieurs cycles de physiothérapie. 

Races principales prédisposées à la pathologie Discopathies